Les initiatives > Accompagnement culturel > Nouvelle-Aquitaine

Arboretoom consultation de la communauté universitaire autour du projet de plantation de forêt à croissance rapide

Université de Pau et des Pays de l'Adour

Contexte : Interroger par le prisme artistique les questions de mutations écologiques et environnementales de notre campus est l’enjeu de ce nouveau projet de création eco artistique.
- créer et planter une micro-forêt à croissance rapide
- accompagner cette création d'un travail artistique utilisant les arts numériques

 

Objectif : - Lancement de la concertation publique sur la localisation de la micro foret à l’UPPA
- Présentation des ressources sur l’environnement et le patrimoine immatériel de l’UPPA avec l’appui des enseignants chercheurs associés.
- Organisation de journées d’études selon les thèmes suivants : micro forêt et land art/ micro forêt et biodiversité/ micro forêt et croyance/ micro forêt et climat

 

Arboretoom

Qu’est-ce qu’une micro-forêt native à croissance rapide ?

Espace refuge pour la biodiversité, la nature en ville souffre d’un manque de reconnaissance et de considération. Outre le fait de proposer un nouveau type de végétation, les micro forets à croissance rapide interrogent les rapports que les habitants entretiennent avec elle. La micro foret est caractérisée par sa haute densité dans un périmètre très limité. Une base de 300 arbres pousse sur un espace équivalent à 6 places de parking soit environ 150 mètres carrés. Selon les études d’Akira Miyawaki, expert en écologie végétale et spécialiste réputé mondialement dans la restauration d’une végétation naturelle sur sol dégradé, industriels, urbains, ce procédé consiste à recréer les conditions d’émergence de forêt native propice à une vie luxuriante. En trois ans ces forêts atteignent une autonomie se passant d’intervention humaine, 30 fois plus dense que les forêts que nous connaissons et abritant jusqu’à 100 fois plus de biodiversité.

Qu’est-ce que le mapping vidéo ?
Cette technique permet de piloter des vidéos projecteurs par ordinateur et de projeter tout type de contenus vidéo sur tout type de surface. Les animations projetées sont créées à l’aide de logiciels d’infographie 3D spécifiques parmi les plus utilisés dans l’industrie du cinéma, de la publicité ainsi que des jeux vidéos. La création visuelle reproduit à l’identique les volumes et les détails du support original pour une projection sur la surface choisie en « grandeur nature » en y ajoutant une interprétation artistique en animation et en réalité augmentée. Le principe de réalité augmentée pourra ici nous servir à illustré le non existant, comme une dystopie visuelle des potentiels du campus en matière de transition écologique.

 

Indicateur(s) d’atteinte de ces objectifs : Activer l’intelligence collective de la conception à la plantation de nouveaux sanctuaires arborés. Le projet arboretoom a pour ambition de fédérer autour d’un plan d’action éco citoyen concret et à la portée de toutes et tous. Le concept de micro foret propose une nouvelle approche de l’agroforesterie urbaine pouvant donner naissance à de réelles dynamique territoriale fédératrice et expansive. L’amélioration de la vie de campus est tout naturellement un résultat mais l’émergence d’intelligences collectives aussi.

Au-delà de la création vidéos, rendant visibles les possibles imaginés par les usagers du campus, la micro forêt viendra montrer que la dynamique ne restera pas à l’état de création d’utopie mais que les scénarios imaginés par les usagers du campus peuvent réellement être envisagés comme futur du campus.

Le projet arboretoom veut également à terme introduire de façon durables principes de permaculture, de récupération des déchets organiques, de pépinière forestière, de microbiologie du sol.

Une première pierre pour le projet d’université eco citoyenne
Les créations cartographiques, sonores et vidéos issues du travail des étudiants sur le thème des potentielles transitions de l’UPPA mettent la création et les possibles au cœur de la démarche. Elles rendent visibles ce qui n’existe aujourd’hui que dans des slides et les individus concernés par le campus. Elles viennent ouvrir un champ des possibles en permettant le partage à grande échelle des idées susceptibles d’émerger. De la projection vidéo de ruches à proximité des tilleuls de l’UPPA pourrait naitre la première récolte de miel de l’UPPA ! Elles permettent le rêve et l’utopie de tout un chacun. Aussi elles viennent augmenter la vision de tous les usagers du campus (internes comme externes) du futur de ce qui peut être considéré aujourd’hui comme le parc urbain de Pau nord. Leur diffusion régulière lors des fêtes de l’UPPA permettant également d’en suivre l’évolution.

 

Partenaire : Liken collectif eco artistique

 

Vanessa CAQUE

  Université de Pau et des Pays de l'Adour