Les initiatives > Mobilisations d’étudiants > Île-de-France

Urgence langues et médiations

Université de Paris

Objectif : Des étudiants du Diplôme Inter-universitaire Hospitalité–médiations–migrations (Université de Paris/Inalco), dans le cadre du programme ANR LIMINAL, mettent à disposition gracieusement leurs compétences d’interprètes et de médiateurs interculturels sur des questions liées au coronavirus.

 

Tous volontaires, ces étudiants issus d’une quinzaine de nationalités maîtrisent chacun plusieurs langues : les plus demandées sont le pashto, le dari, le tigrinya, l’arabe soudanais, mais des traductions sont également proposées en arabe syrien, arabe algérien, russe, italien, portugais, malinké, etc…

Les besoins en traduction portent le plus souvent sur des documents brefs qui informent les populations de certaines mesures mises en place en raison de la crise sanitaire : arrêtés préfectoraux, règlements intérieurs d’hébergements collectifs, mesures de soin, etc.

Les associations, les ONG, les services publics, les hôpitaux ou les particuliers travaillant auprès de personnes en migration ou de publics vulnérables peuvent faire appel à ces étudiants pour des traductions mais aussi pour un accompagnement sur des questions de médiations interculturelles.

Un exemple : la question du deuil, particulièrement complexe pendant cette période de crise sanitaire. Les rites funéraires, extrêmement importants pour certaines communautés, ne peuvent être accomplis dans le cas du décès d’un proche en raison des protocoles très stricts en milieu hospitalier et de l’application des mesures de distanciation. Les étudiants du DIU, qui connaissent bien certaines pratiques culturelles, peuvent ainsi proposer des alternatives pratiques et simples pour soutenir au mieux les familles endeuillées.

 

Partenaire : Inalco ; ANR LIMINAL (Linguistic and Intercultural Mediations in a context of International Migrations)

 

En savoir plus

Marie-Caroline SAGLIO-YATZIMIRSKY

  Université de Paris