Les initiatives > Accompagnement médical et psychologique  > Occitanie

Téléconsultations infirmières, médicales, psychologiques et d'assistantes sociales

Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées

Contexte : Pendant cette période de confinement, plusieurs populations d’étudiants présentent des caractéristiques modifiées notamment liées à la précarité économique, l’isolement et le besoin d’écoute. S'ajoutent aussi des questions de santé inhérentes au confinement. Ces nouvelles caractéristiques réclament une adaptation de l’activité du Simpps.

 

Objectif : Améliorer la santé des étudiants en favorisant l’accès aux soins et l’accès à l’information des étudiants pendant la période de confinement :
- Assurer un service de téléconsultations par téléphone et mail aux étudiants restés dans les résidences, chez leur parents, étudiants étrangers à Toulouse et étudiants français (inscrits à Toulouse) restés à l’étranger
- Recenser les dispositifs sociaux, psychologiques et de prévention auprès des acteurs locaux et nationaux
- Communiquer, auprès des étudiants de la Comue (UFTMP), la continuité des services du Simpps et des dispositifs sociaux, psychologiques mis en place par les partenaires pour la période de confinement auprès des étudiants
- En collaboration avec le Département Formation et Vie étudiante de la l'UFTMP, rédiger des articles pour développer les compétences de littératie en santé des étudiants

 

Depuis le 25 mars, le Simpps a rouvert une des 3 antennes à sur le plus gros campus de Toulouse. Chaque jour, en présentiel, pour des téléconsultations par téléphone ou mail, l'effectif est d'1 psychiatre, 1 psychologue, 3 médecins (dont 1 coordinatrice), 3 infirmières (dont 1 coordinatrice). Un secrétaire, une chargée de projets en promotion de la santé et la responsable administrative sont également présents. Le reste des équipes de psychologues (4) et d'assistante sociales (6) est mobilisée en télétravail.
Nous avons réorganisé l’activité à travers deux moyens de contact en créant une adresse mail d'urgence et en rapatriant tous les appels vers une numéro unique.
Chaque jour les professionnels traitent les demandes par mail et par téléphone et assurent des suivis réguliers si nécessaire. Les suivis mis en place avant le confinement sont également assurés par téléphone. Un suivi psychologique pour les étudiants étrangers en anglais ou allemand peut-être effectué au Simpps et une réorientation vers des partenaires est proposée pour les non-francophones.
Un travail avec les établissements et partenaires sociaux a été effectué pour construire de nouvelles aides sociales. Un recensement des dispositifs sociaux (aides alimentaires, aides pour l’achat de PC, distribution de repas, aides économiques) qui ont perduré ou mis en place pour la période de confinement a été effectué afin d’utiliser le nouvel arsenal d’aides sociales au profit des étudiants.
Un recensement des dispositifs psychologiques (ligne d’écoute) et de prévention a également été effectué auprès des partenaires locaux et nationaux (Nous saluons d’ailleurs l’initiative de Nightline à cet égard).

Enfin, une communication pour diffuser au maximum auprès de tous les étudiants ( dans les résidences, français à l'étranger, étrangers en France, au domicile des parents, etc.) la continuité de nos services et le recensement des services disponibles en santé a été faite à travers le site et les réseaux sociaux de l'Université fédérale, les services de communication des établissements membres, qui l'ont eux-mêmes diffusé sur les newsletters à leurs étudiants, une communication à la radio, aux associations étudiantes via les réseaux sociaux et un mail aux services de RI des établissements.

 

Indicateur(s) d’atteinte de ces objectifs : - Nombre de demandes traitées au total
- Nombre d’actes générés au Simpps : prise en charge infirmières, médicales, psychologiques, et d’assistantes sociales

 

Partenaire : UFTMP (établissements membres et services)

 

Jean-Marc SOULAT

  Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées